Dr Schoonheere - Dr Loigerot

Dr Bonnac - Dr Hanquet

 

 

Je laisse mon animal au Centre pour une opération,

Que s'y passe-t-il ?

 

Vous vous demandez sûrement ce qu’il arrive à votre petit compagnon lorsque vous le laissez chez nous pour une opération. Arrêtez de vous poser des questions, on vous explique tout !

 

Tout d’abord, votre animal est installé dans l’une de nos cages d’hospitalisation après avoir été pesé. Une fiche de soin reprenant son nom, son âge et son poids est créée. Alors que l’on propose de la nourriture aux herbivores, incapables de vomir, les furets et oiseaux sont mis à jeun.

 

Un protocole anesthésique est réfléchi au cas par cas, selon l’âge, l’embonpoint et la pathologie de votre compagnon. Pendant que votre animal s’endort, la salle de chirurgie se prépare : mise en place d’un tapis chauffant et d’une alèse propre, préparation des instruments chirurgicaux préalablement stérilisés dans un autoclave, et des gants stériles du chirurgien, …

 

Un cathéter veineux est mis en place sur votre animal et la tonte chirurgicale se réalise dans la salle d’hospitalisation, évitant ainsi tout poil dans la salle de chirurgie.

Votre animal est installé sur le tapis chauffant. Le monitoring anesthésique est mis en place par l’anesthésiste, lui permettant ainsi de suivre la fréquence cardiaque, la fréquence respiratoire et la température de votre compagnon durant toute la chirurgie.

Le site chirurgical est nettoyé et désinfecté jusqu’à obtenir une stérilité bactérienne. Un champ stérile est placé, nous permettant d’éviter toute contamination du site chirurgical.

 

Pendant ce temps, le chirurgien se nettoie également les mains jusqu’à obtenir une stérilité bactérienne avant d’enfiler les gants stériles. Les instruments chirurgicaux sont placés sur un second champ stérile, la chirurgie peut débuter.

Lorsque la chirurgie est terminée, votre animal est réveillé et remis dans sa cage d’hospitalisation sur le tapis chauffant et avec des bouillottes si nécessaires. Des antidouleurs lui sont administrés et des contrôles réguliers de ses paramètres vitaux sont réalisés.

En post-opératoire nous contrôlons aussi la reprise du transit digestif, qui un facteur primordial chez les herbivores. Si nécessaire l'animal est gavé avec une alimentation de soins intensifs hyperdigestible.

 

C’est lorsque son état général est bon que les vétérinaires permettent le retour à la maison.

Localisation

Suivez-nous