Votre guide vétérinaire en ligne

L’alimentation de la gerbille

Alimentation de la gerbille

La gerbille est granivore avec une tendance insectivore. Dans la nature ce sont des animaux très actifs qui se dépensent énormément. En captivité elles sont plus sédentaires et il faudra veiller à adapter leur alimentation notamment dans l’apport de matières grasses ou de sucre.

Le foin

Il doit toujours être laissé à disposition et sera bénéfique aussi bien d’un point de vu nutritionnel que comportemental. Effectivement de par son apport de fibre il permet la stimulation du transit digestif mais les gerbilles s’en serviront aussi pour construire des nids et des galeries.

Il doit être composé de longs brins bien verts et bien odorant. Disposez en de petites quantité plusieurs fois par jour.

Les mélanges ou granulés

Pour compléter l’alimentation de votre gerbille vous devez lui apporter des mélanges ou des granulés extrudés.
Dans la nature la gerbille est soumise aux saisons et tous les aliments ne sont pas disponibles toute l’année ce qui régule naturellement ses préférences pour les aliments très énergétiques (trop gras, trop sucrés). En captivité c’est à vous que revient cette régulation. Dans ce cadre deux choix s’offrent à vous :

-Les granulés extrudés pour gerbille: ils ont l’avantage d’être adaptés au niveau énergétique et au niveau des apports en vitamines et oligo-éléments pour des gerbilles en captivité. Ils permettent aussi d’éviter le tri qui est à la base des déséquilibres alimentaires. Par contre ils ne sont pas très stimulants et un peu moins attractifs.

-Les mélanges naturels : ils sont composés de graines, fleurs, feuilles séchées…non transformés. Ils se rapprochent des besoins naturels de la gerbille mais peuvent favoriser le tri. Rationnez les pour inciter votre gerbille à ne pas gâcher.

-Les mélanges transformés (pleins de couleurs ou de céréales soufflées) favorisent le tri et sont trop riches. Ils sont déconseillés.

Les aliments frais : hydrater et diversifier l’alimentation

Distribués quotidiennement en petite quantité ils permettent un apport en eau et en vitamine et oligo-éléments. Préférez les feuilles et végétaux « verts » et donnez les fruits avec parcimonie.
Vous pouvez vous référer à notre liste « végétaux pour les rongeurs ».
Veillez à bien retirer ceux qui n’ont pas été mangé tous les jours pour éviter les fermentations.

Rechercher

Articles similaires